Rechercher
Mémoire de la Palestine
25 avril
2005
Le jeune palestinien Eyad Dweik (28 ans) de la ville d’el Khalil tombe en martyre et la mort d’un soldat israélien dans une opération des forces occupantes près du pont de Halhoul au nord d’el Khalil.
2004
Les moudjahiddins des brigades d’el Qassam attaquent un barrage militaire israélien dans le croisement d’Athna près d’el Khalil en tuant un soldat israélien et blessant 5 autres et se sont retirés sains et saufs.
... Archive
L'Egypte met en garde contre un plan d'assassinat des dirigeants du Hamas
Afin de provoquer la discorde avec Gaza
L'Egypte met en garde contre un plan d'assassinat des dirigeants du Hamas
[ 16/03/2013 - 17:07 ]
Des tentatives visant la discorde entre l'Egypte et le peuple palestinien
Le Caire / Londres – CPI

Des sources de sécurité égyptiennes bien informées ont averti d'un complot visant à assassiner les dirigeants du Mouvement de la résistance islamique, le Hamas, sur le territoire égyptien, afin de pousser la situation vers plus de l'aggravation de la scène là-bas, et de travailler pour provoquer la discorde avec les Palestiniens dans la bande de Gaza, en particulier avec le Hamas, surtout que l'Egypte est la seule passerelle de Gaza à la libre circulation des militants palestiniens et de franchissement.

L'agence de nouvelles "Quds Press" a rapporté de sources qui ont requis l'anonymat, a que la sécurité de l'appareil égyptienne a, au cours des dernières semaines, convoqué des anciens éléments des services de sécurité dans la bande de Gaza, sur des soupçons contre eux, pour surveiller et suivre un certain nombre de dirigeants du Hamas sur le territoire égyptien.

Les sources ont souligné que l'appareil de sécurité égyptien s'opposera à toute tentative d'un tel côté à aggraver la situation en Egypte, ou d'exploiter la crise interne, tout en rejetant, en même temps, de révéler qui est derrière ce plan.

Il est à noter qu'il existe en Egypte, selon des estimations, environ 4 000 membres des services de sécurité palestiniens, en particulier de la «sécurité préventive», qui ont fui le secteur, après le contrôle des brigades d'el-Qassam, " l'aile militaire du mouvement du Hamas" sur les sièges de la sécurité et administratifs dans la bande de Gaza en 2006.

Page Top