Rechercher
Mémoire de la Palestine
23 juillet
2003
Shimon Perès suggère la mondialisation de la ville occupée d’Al-Quds et de tous ses lieux saints. Il suggère aussi que le secrétaire général de l’ONU désigne pour la ville un maire et deux adjoints. Un Sioniste et un autre palestinien.
2002
Les avions sionistes "F 16" bombardent un immeuble dans le quartier de "Al-Daraj" dans le ville de Gaza. Ils assassinent le cheikh Salah Shahata, le chef général des brigades du martyr d’Ezziddine Al-Qassam, ainsi que sa femme et ses filles. Sont blessés aussi plus de 150 personnes dont la plupart dans un état grave.
... Archive
Haniyeh appelle l'Egypte à trouver une alternative aux tunnels
Haniyeh appelle l'Egypte à trouver une alternative aux tunnels
[ 18/07/2013 - 11:44 ]
Gaza – CPI

Le Premier ministre palestinien, Ismaïl Haniyeh, a confirmé être en contact avec les Egyptiens pour pousser la réconciliation à l'avant, appelant à trouver une alternative aux tunnels démolis par l'armée égyptienne sur les frontières de la Bande de Gaza avec l'Egypte.

Haniyeh a souligné dans son discours lors d'un repas collectif organisé mercredi soir à Gaza par l'Institut d'el-Amal pour les orphelins, que la Bande de Gaza vit sous le blocus depuis plus de 6 ans et l'Egypte qui démolit les tunnels doit trouver des alternatives pour acheminer les marchandises et les besoins nécessaires au secteur.

"Nous pousserons la réconciliation et il y a un contact avec le côté égyptien à cet égard", a-t-il ajouté en soulignant qu'ils attendent les suites de la situation en Egypte.

Haniyeh a attribué à l'occupation l'entière responsabilité de l'augmentation du nombre d'orphelins dans la Bande de Gaza, attirant l'attention sur les agressions répétées contre le peuple palestinien qui causent la mort d'un grand nombre de citoyens ainsi que l'augmentation du nombre d'orphelins.

Il est à noter que les forces militaires égyptiennes poursuivent la démolition des tunnels sous les frontières entre Gaza et l'Egypte, dans le cadre d'une opération lancée depuis le coup d'état contre le président Mohamed Morsi, il y a deux semaines.

Page Top